In Memory Of LAPORTE, Leonie

Photo

Visitation Information

Kane & Fetterly Funeral Home
5301 Decarie Blvd.
Montreal, Quebec
August 24, 2018
14:00 - 17:00 / 19:00 - 21:00

Service Information

Notre Dame de Grâce Church
5333 Notre Dame de Grâce Ave.
Montreal, Quebec
August 25, 2018
12:00
LAPORTE, Léonie (née Archambault)
À Montréal, le 27 juillet, à l’âge de 95 ans, est décédée Léonie Laporte, née Archambault, épouse de feu Bertrand Laporte.
Sa vie fut une inspiration pour tous ceux qui ont eu la chance de la connaître.
Elle laisse, dans le deuil, ses enfants : Bertrand (Marie-Andrée Maher), Dominique (Jacques-Bernard Roumanes) et Stéphane. Ainsi que ses petits-enfants : Marjolaine, Valérie, Gabrielle et Geneviève.
La famille tient à remercier spécialement Nancy Gladu, Danielle Sabourin, Docteur Philippe Rioux, Nadia Blanchette, Pierre Desforges, Martine Armand, Sophie Dupont, Michel Roberge, Docteur Rachel Savage et le Docteur Ronald Denis. Leurs bons soins lui ont permis de vivre les dernières années de son existence, comme elle a vécu toute sa vie, en savourant chaque instant.
Léonie aimait profondément les gens. Rien ne lui faisait plus plaisir que d’être entourée de tout son monde. Nous vous invitons à vous rassembler pour elle.
Elle sera exposée le vendredi 24 août, de 14H à 17H et de 19H à 21H, au Salon funéraire Kane Fetterly, au 5301 Boulevard Décarie (angle Isabella), à Montréal.
Le service funéraire aura lieu, le samedi 25 août, à midi, à l’Église Notre-Dame-de-Grâce, au 5333 avenue Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal.
Vous pouvez faire un don à la Fondation de l’Hôpital Sacré-Cœur, section néphrologie et/ou à la Société des Soins Palliatifs du Grand Montréal.

Messages for the Family of LAPORTE, Leonie

From: Pierre Laporte

Bertrand,Dominique,Stéphane ainsi que la famille
Nos plus sincères condoléances. Nous avons de bons souvenirs de tante Leonie, cette grande dame pleine de charisme.
Pierre et Lynda Laporte
From: Andrée M.Parent

Que de bons souvenirs de cette GRANDE dame!
Mes plus sincères sympathies.
Andrée Major Parent
From: Josette Vézina-Shamlian

Nini me manque déjà. Je n’entendrai plus au téléphone: « Viens-tu me voir? ». « Tu seras sur ton balcon ou à l’intérieur?   J’arrive mon chou! »
Elle voulait tout savoir. Les activités culturelles, la santé d’Isabelle, tout l’intéressait. JAMAIS UNE PLAINTE SUR SA PROPRE CONDITION DE SANTÉ! Isabelle a-t-elle reçue un foie? Était sa préoccupation première!
Toujours plus attentive aux autres qu'à elle-même. Empathie, générosité, sincérité . Je t’aime mon amie, garde-moi une place pas loin de toi... Josette
From: Louise et Cecile Vilandre

J'aimerais offrir mes sinceres symphaties a toute la famille, specialement a Stephane que l'ont suit religieusement dans La Presse depuis plusieurs annees ma soeur Cecile et moi. Ton poeme dedie a ta maman nous a touches et emues. Bon courage dans cette epreuve.
From: Lucille Demers

Mes plus sincères condoléances à toute la famille et particulièrement à vous Stéphane Laporte dont j'admire vos textes . Mes bonnes pensées vous accompagnent chacun .
From: Monique Gendron

Mes plus sincères sympathies à toute la famille pour la perte d’une personne si chère qu’est une maman. Spécialement à Stéphane. Nous ne nous connaissons pas autrement que par ses écrits dans La Presse. Je suis toujours avide d’en prendre connaissance parce que ça vient du cœur. Mes prières vous accompagnent tous et toutes.
From: Lucie

Toutes mes condoléances cher Stephane, ayant perdu ma maman le 26 décembre dernier, je ne peux que sympathiser avec vous.

Bon courage.
From: Suzelle Perron

Toutes mes sympathies à la famille.
Stéphane , vous nous avez fait connaître votre mère à travers vos chroniques et c’est une chance pour vous de l’avoir eu longtemps avec vous. Le départ d’une maman, quelque soit son âge , laisse un grand vide....
From: Sylvie Bouthillir

Stephane, ainsi que toute ta famille , mes plus sincères condoléances. Grâce à l’amour que tu portais pour ta mère et celui qu’elle t’a démontré au courant de ta vie, j’ai pu un peu vivre , même de loin par tes textes dont tu nous a si généreusement permis de lire, ressentir cet amour doux, comme les bras d’une personne aimante . Merci pour ta grande générosité.
S. Bouthillier
Bromont
From: Champagne

Stéphane Laporte, je viens de vous lire ... je garderai ce mot sur votre maman. J’aurais aimé l’écrire mais je n’ai que l´émotion et pas les mots. Mes meilleures pensées à vous et votre famille! Ne doutez jamais qu’elle vous tiendra la main ...toujours!
From: Réginald et Nicole Poisson

Étant de fidèles lecteurs de Stéphane Laporte dans la Presse, son amour pour sa famille nous a toujours beaucoup touché. Nous tenons donc à vous offrons à tous, nos plus sincères condoléances et vous avez sans doute raison, Stéphane, elle continuera certainement à veiller sur vous.
Bien sincèrement
From: Courchesne

À M. Stéphane Laporte,
Nous sommes des fidèles lecteurs de votre chronique hebdomadaire de la presse +. L’hommage à votre mère ce matin nous a particulièrement touchés. En effet la vie vous a fait don du plus précieux des cadeaux: une maman aimante, bonne, généreuse qui a su vous inculquer la confiance et l’estime de soi. Nous vous offrons nos sympathies en sachant que cet amour inconditionnel vous habite et que vous l’avez toujours fait transparaître dans vos écrits et dans votre personnalité. Merci de nous donner des bouffées d’air positives remplies de vérités et d’humour
Claude et Andrée
From: Claudette Préfontaine

A travers vos écrits touchants sur votre maman et votre famille adorée, j’ai l’impression de vous connaître un peu plus! Ce matin j’etais très émue en lisant l’hommage à votre mère dans la presse! Comme vous lui ressemblez , la bonté dans vos yeux est identique!
A vous monsieur Laporte et à votre belle famille,mes plus sincères sympathies 💐
From: Levesque Donald

Je viens de lire l'hommage touchante que Stéphane a écrit pour sa charmante maman.

Il y a 4 ans que ma mère est décédée et c'est exactement ce que je pense de ma mère. Tu as réveillé en moi les mots que j'ai toujours eu pour ma chère Cécile.

Je sais que ta chère Léonie sera toujours près de toi même là, où elle est rendu.

Mes plus sincères condoléances Stéphane ainsi qu'à ta famille.
From: Hélène Trudeau

Ça fait « ordinaire », mais il y a très peu de façons de dire à quelqu’un , surtout quelqu’un que je ne connais pas, que je reconnais sa perte, autre que par « je vous offre mes sympathies les plus sincères » ou « toutes mes condoléances »!
Alors, voilà, je vous offre mes condoléances et mes sympathies!
Toutefois, j’aimerais simplement ajouter ceci: le décès d’une mère, quelque soit notre âge est très éprouvant. C’est un peu perdre également ses repères affectifs et émotifs. Il faut se retrouver et peut-être même se redéfinir parmi le monde des affects.
Monsieur Laporte, je vous souhaite ainsi qu'à votre famille et vos ami-es, de garder précieusement dans votre cœur, votre mémoire et votre âme les plus beaux souvenirs de Léonie!
Après avoir aimé tous ses proches, et surtout ses enfants, elle peut se reposer!
R.I.P. Madame Laporte.
From: Louise Nepveu

Monsieur Stéphane Laporte, je lis ces jours-ci un ouvrage qui rassemble certaines de vos chroniques parues dans La Presse, et le portrait de votre mère me touche beaucoup. Elle si vivante dans ce livre, voilà que j’apprends sa disparition. Que son souvenir lumineux vive longtemps dans le cœur de ceux qui l’ont connue et aimée.
From: Sylvie et Simon Blais

Nous pensons à vous,Dominique et Stéphane dans ces moments de douleurs.
Nous voulons vous transmettre nos plus sincères condoléances.
From: nicole Bélair

mes plus sincères condoléances à toi Stephan et ta famille
From: Louise Interlino

Cher Stéphane
Mes sincères sympathies
Ainsi que à toute votre famille et amis de la presse nous vous aimons beaucoup
Bon courage
From: Céline Meilleur

Mes condoléances particulières à Stéphan. Sa chronique sur sa maman m’a émue aux larmes. Sa vision de la vie, sa façon de l’aborder et de nous la communiquer dans ses textes de La Presse me touchent beaucoup. J’aimerais m’offrir comme bénévole auprès de lui pour des activités culturelles s’il en a besoin.
From: Leblanc Noëlla

Toutes mes sympathies à vous Stéphane et à votre famille.
Elle était bonne et bien, ce qu'elle a transmis à son fils Stéphane.
Elle sera toujours là pour vous tenir la main, vous allez voir: Ça va bien aller…
Un GROS CÂLIN, Noëlla
From: Bernard Voyer

Aux enfants Laporte,

J’ai bien connu Léonie pendant les années 80 et 90, alors que j’étais directeur de la Société de tai chi taoïste et que votre mère coordonnait la mise sur pied des cours de tai-chi aux Loisirs NDG. J’ai même été son instructeur. Léonie était une interlocutrice agréable et exigeante, une personne solide qui reprsentait bien les intérêts de son organisation. Je suis heureux de l’avoir connue. Veuillez accepter mes condoléances à l’occasion de son décès.
From: Monique Roy

Vives condoléances à Stéphane Laporte qui nous a fait connaître sa maman dans ses chroniques si sensibles

À partager avec tous les siens
From: Huguette Parizeau

J'offre mes sinceres condoleances a toute la famille. Je garderai de mon amie Leonie le meilleur des souvenirs.
From: Claire Chapdelaine

Monsieur Stéphane, chaque samedi vous êtes ma récréation. Votre chronique dans la Presse est toujours superbe et vous me faites souvent rire. Mais, aujourd'hui, vous m'avez fait pleurer encore une fois car je viens de relire l'hommage à votre mère. Ça fait plusieurs fois que j'en prends connaissance et je ne suis pas toujours capable de me rendre jusqu'au bout. Les larmes m'aveuglent. Quelle importance ont nos parents dans nos vies, même si nous ne sommes plus jeunes!!!! Nous n'avons plus personne pour nous cacher du vent !
Merci de nous faire réfléchir sur la VIE, dans les moindres petites choses.

claire
From: Jean Pierre Boyer

À vous Stephane et votre famille
Mes plus sincères sympathies.
Qui a su se faire aimer ne peut mourir tout entier.
Malgré l l’absence , sa présence sera toujours dans vos cœurs.jean
From: Violaine rivest

Sinceres condoleance a toute la famille. .je garderai toujours en memoire la douceur de tante Leonie et de beaux souvenirs.
De tante Pierrette et Violaine
From: Sylvie Berger

Mes plus sincères sympathies à toute la famille
et grand merci à Stéphane pour tous ces beaux moments passés à nous faire découvrir votre
mère. Mes prières vous accompagnent car je
connais cette grande douleur de ne plus avoir
de mère.
From: Jocelyne Richard

À Monsieur Stéphane Laporte

Mes plus sincères condoléances !
J'ai connu votre maman quand elle venait à la messe chaque jour chez les Religieuses de la CND. Je l'ai connu aussi par les si touchantes chroniques que vous avez publiées dans la Presse sur la vie de votre famille. C'était une femme extraordinaire.
En particulier, la chronique " Les deux patates " nous faisait voir quelle éducatrice était votre maman !
Je prie pour elle afin que le Seigneur l'accueille dans son éternel amour, si ce n'est déjà fait !
Et je prie aussi pour vous que je considère comme le plus grand philosophe contemporain. J'utilise vos chroniques, à l'occasion, pour faire réfléchir les jeunes adolescents de l'équipe que j'anime.
From: Irène Kakos

Chère Dominique,

C’est avec beaucoup de chagrin que j’ai appris le décès de ta mère. Elle te quitte avec le souvenir d’une fille attentionnée et dévouée qui lui a bien rendu tout l’amour qu’elle vous a donné. A toi et à tes frères bon courage dans cette épreuve. N’oubliez pas qu’elle sera toujours présente dans vos coeurs et qu’elle revivra toujours à travers les souvenirs que vous évoquerez lorsque vous parlerez d’elle.
From: Robert Huot et Dominique Eddie

Chers Bertrand, Marie-Andrée et famille,
Nous sommes de tout cœur avec vous et nous vous envoyons nos plus sincères condoléances.
Avec toute notre amitié,
Dominique et Robert
From: Suzanne et Roch

Chère Dodo, toutes nos condoléances à toi ainsi qu'à tes frères, belle-soeur et nièces pour le départ de ta tant aimée maman. Elle était si vivante que jamais elle ne pourra disparaître tout à fait...
From: Marguerite W.

Chère Madame Laporte, chère Léonie,
C’est vous que je connaissais, la mère, l’amie, la philosophe, la femme engagée, la grande marcheuse, la spirituelle, la profondément croyante, la chrétienne, celle qui lançait les invitations pour le thé, la confidente, la bénévole, la généreuse, la rassembleuse, etc. Maintenant vous avez rencontré le Créateur qui vous réservait une place d’honneur dans Son Paradis, maintenant vous connaissez toutes les réponses aux questions qu’on se posera toujours. Vous ne reviendrez surtout pas sur terre nous dévoiler ce mystère, n’est-ce pas! Il en va ainsi mais nous vous garderons toujours dans notre cœur. Vous devenez une complice, notre complice dans cette communauté des saints, je vous prierai et, sans hésiter, je vous saluerai : « sainte Léonie, priez pour nous, sainte Léonie, aidez-nous ».
Vous preniez tant plaisir à nous parler de vos enfants, à raconter des anecdotes. Bertrand, Dominique et Stéphane mettront du temps à accepter et à guérir de votre départ, je leur offre mes plus sincères condoléances et je souhaite que le soleil brille toujours devant leurs pas.
A vous, chère Léonie, je m’adresserai toujours comme si vous étiez à mes côtés. J’ai perdu une amie… non, je préfère dire : « je vous ai perdue de vue »… vous serez toujours présente dans mon cœur et mes pensées.
From: Anne-Marie Panneton

Nous avons été très tristes d’apprendre le décès de Léonie dont notre mère, Margot Pagé, nous avait souvent et chaleureusement parlé. Il fut un temps - de nombreuses années – où elles étaient de grandes amies, multipliant ensemble les activités à la Paroisse Notre–Dame–de–Grâce et, surtout, les sorties culturelles. Vive et énergique, Léonie était pleine de sollicitude pour notre mère. Nous gardons de Léonie un souvenir très lumineux.

Maman nous a souvent dit combien Léonie était fière de ses trois enfants, Bertrand, Dominique et Stéphane (dont ma mère découpait les chroniques). Nous souhaitons donc vous transmettre, ainsi qu’à vos proches, nos plus sincères condoléances.

Luce et Anne-Marie Panneton
From: Andrée Major-Parent

Mes plus sincères condoléances à toute la famille. J'ai bien connu Léonie car mon frère Jean-René Major était l'époux de sa sœur Laure!
Une femme extraordinaire Leonie.
From: Viviane Dubois

Toutes mes condoléances à toute votre famille et plus spécialement à Dominique dont je garde un si beau souvenir et à toi aussi Stéphane